content="text/html; charset=iso-8859-1" /> Tfoot - http://tfoot.zeblog.com/ /* Style généraux */ BODY { background:#E3E3E3; MARGIN : 0PX; PADDING : 0PX; } BODY,TD,DIV,LI { FONT-SIZE : 11px; FONT-FAMILY : VERDANA; LINE-HEIGHT : 150%; COLOR : #000; } #ombre { /* Ombre autour du design*/ background:#FFF; background-image:url(http://zeblog.com/blog/images/templates/clean-gray/fond.png); background-repeat:repeat-y; width:800px; margin:auto; } #droite { /* Contenu (droite) */ BORDER-LEFT : 1PX #CCC DOTTED; height:100%; BACKGROUND : #FAFAFA; WIDTH : 560PX; padding:15px 10px 0px 10px; } A:LINK, A:VISITED, A:ACTIVE { COLOR: #195EA3; TEXT-DECORATION: NONE; } A:HOVER { COLOR: #E38800; TEXT-DECORATION: NONE; } /* Banniere HAUT (titre) */ #TOP { BACKGROUND : #606060; padding-top:20px; padding-bottom:20px; border-bottom:3px solid #7F7F7F; } h1 { /* Titre */ PADDING-left:15px; FONT : BOLD 14PT GEORGIA; margin:0px; COLOR: #FFF; } h1 a:visited, h1 a:link, h1 a:hover { COLOR: #FFF; } a:link.url, a:visited.url, a:hover.url { /* URL */ PADDING : 0PX 15PX 20PX; LETTER-SPACING : 5PX; FONT-SIZE : 10PT; COLOR : #FFF; text-decoration:none; } /* Banniere bas (copyright) */ #pied { BORDER-TOP : 1PX #CCC DOTTED; BACKGROUND : #FAFAFA; padding-top:4px; padding-bottom:4px; text-align:center; } /* MENU */ #gauche { WIDTH : 182PX; padding-bottom : 30PX; padding-left:10px; } h3 { /* Titre rubrique */ MARGIN-TOP : 20PX; WIDTH : 180PX; MARGIN-BOTTOM : 10PX; font-family:Trebuchet MS; color:#777777; font-size:15px; letter-spacing:1px; } .menugauche { list-style: none; padding: 0; margin-top: 0px; margin-left: 10px; margin-bottom:11px; } .menugauche li { /* lien rubrique */ margin: 0; padding: 0; padding-bottom:3px; } p.avatar { /* Paragraphe de l'avatar */ margin: 0 0 10px 0; padding-right:5px; } /* CALENDRIER */ table.calendrier {border: 0; background-color: #fff;} table.calendrier td, th {text-align: center; border: 0} table.calendrier th {height: 10px; font-size: 7pt;} table.calendrier td {width: 19px; height: 10px; font-size: 8pt;} table.calendrier .calendrier-mois {font-weight: bold; margin-top: 3px; font-size: 8pt; text-align: center} table.calendrier .calendrier-mois a{text-decoration: none} table.calendrier .calendrier-prec, table.calendrier .calendrier-suiv {font-weight: normal;} table.calendrier th {text-align: center;} table.calendrier td.lien-jour {font-weight: bold; background-color: #FCFCFC;} table.calendrier td.lien-jour-selectionne {font-weight: bold; background-color: #F9F9F9;} table.calendrier td.lien-jour a {text-decoration: none;} /* BILLETS */ h2 { /* Titre billet */ PADDING : 1PX 8PX 2PX 0px; margin:0px; font-family:Trebuchet MS; font-weight:bold; FONT-SIZE : 15px; COLOR : #808599; text-decoration:none; } h2 a:visited, h2 a:link, h2 a:hover { COLOR : #808599; } div.billet { /* Contenu billet */ text-align:justify; margin-right:8px; } div.billet-header { /* Header billet (auteur, date, catégorie) */ margin-top:0px; margin-bottom:3px; font-size:10px; color:#808080; } div.billet-pied { /* Pied billet (commentaires, trackbacks) */ margin-top:6px; margin-bottom:10px; margin-right:8px; color:#808080; text-align:right; font-size:11px; } /* PAGES */ #archives { text-align:justify; } /* TRACKBACKS ET COMMENTAIRES */ h4 { /* Titre TrackBack */ margin:0px; font-size:13px; } #trackbacks { margin-top:5px; margin-bottom:10px; } #commentaires { margin-top:5px; margin-bottom:10px; } div.commentaire-header { /* Header billet (auteur, date, catégorie) */ margin-bottom:5px; font-size:11px; } div.commentaire { /* Contenu billet */ margin-left:5px; text-align:justify; margin-bottom:15px; border:1px dotted #D9D9D9; background:#FDFDFD; padding-left:5px; padding:9px; padding-top:15px; padding-bottom:15px; } /* FORMULAIRES */ input.button { background : #ffffff url(http://www.zeblog.com/design/degrade_1.png) repeat-x 0 100%; border:1px dotted #D9D9D9; padding: 2px; font-size: 11px;; font-weight: bold; font-family: verdana; } input.button:hover, input.button:focus{ background : #ffffff url(http://www.zeblog.com/design/degrade_2.png) repeat-x 0 100%; } input, textarea, select { font-family: verdana; font-size:11px; border:1px dotted #D9D9D9; background:#FDFDFD; letter-spacing:1px; padding:2px; } textarea { width:350px }

Tfoot

Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Tchooo & Felix

Tfoot se veut une alternative aux médias traditionnels et à ses journalistes dits « spécialisés ». Vous ne trouverez pas ici de polémiques à deux balles faites pour vendre du papier, analysons le football et ce qui l’entoure en profondeur plutôt que de s’engueuler comme du poisson pourri. Ce site milite pour le départ de Raymond Domenech, la retraite des dirigeants de la Fifa et de l’Uefa, l’arrêt immédiat et définitif de la carrière de Florent Malouda, la vidéo ainsi que la parution d’un bouquin nommé « Parler comme Pape Diouf en 10 leçons ». Bonne lecture

Blog

Classement de Ligue 1 offert par LiveScore.free.fr

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Google

Une finale d'Enfer !

Par Tchooo & Felix :: 22/05/2008 à 22:29 :: Coupe d'Europe
A l’issu d’une finale serrée et tendue, les hommes de Ferguson se sont finalement imposés aux tirs aux buts face aux blues de Chelsea, non sans mal, non sans suspens.

Pour une finale, et a fortiori pour une finale de ligue de champion, ce fut un match plutôt plaisant, en effet bien souvent les finales de Ligue des Champions n'atteignent pas les sommets, les joueurs étant crispés par l’enjeu. Ce ne fut pas le cas hier, il est vrai que les joueurs sur le terrains avaient pour beaucoup une énorme expérience des grands rendez vous, et que la qualité technique était elle aussi, au rendez vous (rime à la Daniel Lauclerc, je sais).
 Le foot business et le pouvoir de l’argent étant ce qu’il est, il y avait comme l’on dit du ballon d’or au mètre carré, car en regardant les compo, ça foutait franchement les chocottes et on se sentait bien loin de notre pourtant belle Ligue 1.

Légèrement déconcentré pendant ce match par une personne dont je terrai le nom (des vidéos compromettantes pouvant être sorties), je ne vous proposerai pas une analyse tactique dont j’ai le secret,  ça sera donc moins long que d’habitude (hallelujah).

Personnellement, et je me trompe peut être, j’ai trouvé Chelsea au dessus lors de ce match. Surpassés en première mi-temps par les partenaires de Cricri d’amour, les Blues ont clairement pris le dessus dans les duels suite à l’égalisation pleine d’émotion d’un Lampard enfin retrouvé. Tant au niveau des occasions de buts (2 poteaux), que dans la domination générale, Chelsea m’a semblé plutôt supérieur, quoi de plus logique après tout, les finales sont bien souvent tellement décousu, que la domination se joue plus sur les individualité qu’autre chose, domaines ou Chelsea domine indéniablement n’importe quel adversaire. Mais il n’y a pas que les individualités, on l’a vu, il y a aussi un supplément d’âme, ce fameux plus qui n’est pas offert à toutes les équipes et qui ne s’achète pas à coup de millions, non, le supplément d’âme se forge à force de cohésion du groupe, de construction millimétré et d’équilibre d’équipe, chose que Sir Alex Ferguson maitrise à la perfection, et qui explique en partie la victoire d’hier soir, car je veux bien croire au hasard des péno décisifs tirés sur le poteaux, mais à un moment donné il y a avant tout quand même quelque chose de peu rationnel qui s’exprime dans ces moments.

A retenir :

Le Marketing va toujours plus loin, avec cette sublime combinaison stabilo orange et capuchon noir que portait Petr Cech, le foot business va t il trop loin ?

Le duel entre les meilleurs plongeurs de la planète accouche finalement d’un statut quo, Ronaldo comme Malouda n’ayant pas réussi à abuser l’arbitre, malgré des figures de plutôt bon niveau (même le grand Jean Michel Larqué a été piégé, c’est dire…).

Que les pro Trézéguet se rassurent, Nicolas Anelka a montré toutes les garanties nécessaires pour remplacer le turinois en cas de séance de tirs aux buts en finale de l’Euro.

Remarquable coup tactique de Ferguson, qui a aligné Hargreaves milieu droit, afin de bloquer encore mieux le feu follet Florent Malouda, c’est là dessus que s’est jouée la finale à coup sur.

Quand tu commences à mettre Mikael Essien latéral droit, tu peux te dire que ton milieu de terrain commence à être pas trop dégueulasse…

Joe Cole a passé une soirée de merde, il serait pas meilleur qu’Abidal notre ami Patrice Evra,? Bof il a pas joué à Lyon ça reste à prouver…

So fuckin' british !

Par Tchooo & Felix :: 09/04/2008 à 06:49 :: Coupe d'Europe
 
 Comme souvent en fin de saison, les gros matchs (et c’est un euphémisme) s’enchainent, en coupe d’Europe comme en championnat. Un constat qui s’explique certainement par le fait qu’il ne reste plus que la crème de la crème en Europe ou tout simplement par l’absence de calcul lors de ces matchs.

Et croyez moi ça fait du bien, car en bloggeur consciencieux je m’en suis tapé des purges cette année, des Nancy-Metz, Nancy-PSG et j’en passe, ne serait ce que pour mon courage (inutile il est vrai) je mérite bien de pouvoir avoir de bon matchs en fin de saison.

Un bon match, c’est un joli Understatement (oui je me la pète je connais des mots compliqué en anglais), car c’est une rencontre d’anthologie à laquelle on a eu droit ce soir. Qualité technique folle, vitesse, engagement extraordinaire (j’ai dû passer toute la première mi temps à gueuler : mais c’est quoi cet engagement !), buts, renversement de situation, bref on a eu droit à tout.
Contraint à l’exploit dans l’antre des reds, les hommes de Wenger sont donc passés très près de la qualification en demi. Dominateur et impressionnant dans la circulation de balle dans les 30 premières minutes, les gunners ont donc logiquement ouvert le score par Diaby (auteur de progrès assez bluffant depuis un an) sur une erreur de Pépé Reina, l’une des énigmes de cette équipe de Liverpool soit dit en passant, car mis à part sa ressemblance frappante avec l’agent Paul Kellerman (les fans de prison break comprendront), je ne vois pas trop en quoi ce mec est bon m’enfin.

Ce fut plus difficile par la suite, quoi de plus normal dans le chaudron d’Anfield. S’imposer là bas est on le sait très compliqué (à part pour Gerets mais c’est un autre sujet…), mais alors s’y qualifier dans un match retour alors que les Reds sont en position de force, c’est proche de l’impossible, et cela se confirme sérieusement depuis 5ans, un impossible que les Gunners n’étaient pas loin d’aller chercher…
Car malgré l’avantage 2-1 des reds, grâce à deux belles erreurs de Senderos (bonne chance à la suisse s’il est titulaire à l’Euro), Arsenal a su trouver les ressources pour revenir au score : acculés sur le but par les coéquipiers de Gerrard, les Gunners ont pu compter sur une action maradonesque du jeune Théo Walcott, qui a du dribbler toute l’équipe de Liverpool sur 60mètres avant de servir Adebayor sur plateau.

Qu’il est loin ce petit gars tout frêle sélectionné pour la coupe du monde 2006, longtemps décevant depuis, le prodige anglais sort depuis début 2008 des prestations de classe à chacune de ses apparitions, de l’explosivité, des dribbles et maintenant décisif, il rappelle pas mal le Michael Owen de ses débuts.

Mais c’est suite à ce but que l’on a pu mesurer tout l’écart entre les deux équipes en terme d’expérience. Car les jeunes pouces d’Arsenal on été coupable d’une petite minute de déconcentration après le but du 2-2, quoi de plus normal me direz vous surtout quand c’est un but de demi finale de champion’s league, oui mais malheureusement une déconcentration de ce type à ce niveau là se paye presque toujours très cher, ce qui est arrivé.
L’action peut sembler litigieuse, à vitesse réelle j’étais absolument persuadé du péno, avant de mettre de l’eau dans mon vin sur le ralentit. Difficile d’accabler l’arbitre, il n’y a en effet pas grand grand chose et ça peut sembler sévère, mais d’un autre côté s’il ne siffle pas les supporter de Liverpool peuvent gueuler aussi, bref  de toute façon il fallait prendre une décision, et je dois dire qu’en terme de dramaturgie, le choix de l’arbitre s’est avéré assez fabuleux.
Et que serait un match retour à Anfield sans un but décisif de Gerrard ? Toujours aussi influent, Stevie G a eu ce soir moins de réussite sur ses tentatives lointaines (comme quoi ça arrive !), mais a su prendre ses responsabilités quand il le fallait avec ce péno tiré comme il le fallait.
Le but de Babel est lui assez anecdotique, si ce n’est qu’il confirme l’extrême talent et vitesse de la tour de Babel (je l’avais déjà vu prendre Faty de vitesse, mais c’était pas un exploit incroyable pour moi).

 De leur côté, les blues de Chelsea se sont imposé sans Malouda (étrange) face aux turcs de Fenerbahce, une victoire synonyme de retrouvailles pour Chelsea et Liverpool au prochain tour, pour ce qui sera si mes calculs sont bons, le troisième Liverpool-Chelsea en demi finale en 5ans, ce qui confirme la supériorité de ces deux équipes dans cette compétition. Petit constat bonus, si Manchester confirme sa probable qualification, 3 des 4 demi finalistes seront les mêmes que la saison passé, 3clubs anglais, la vache, ils sont trop fort ces anglais, même sans équipe nationale.

(ps : un article et un beau ptit clip sont à venir pour le OM-OL de dimanche, pour une fois qu'on a eu un grand match en L1 on va pas laisser passer ça !).

Félix

Man.U is not Human

Par Tchooo & Felix :: 01/04/2008 à 23:09 :: Coupe d'Europe

Impressionnants de réalisme, les mancuniens ont quasiment assuré leur qualification en demi-finale de la ligue des champions, et font plus que jamais figure de d’épouvantail.
 

Etonnant ce match. Je ne comptais pas plus que ça le regarder (j’ai appris qu’y avait ligue des champions aujourd’hui une heure avant), mais profitant de la possibilité qui m’était offerte je ne me suis pas fait prier.
Pour en revenir au terrain (car ma vie on s’en branle un peu), je dois dire que je ne sais pas trop quoi penser de cette rencontre. A mi chemin entre la purge et la démonstration de puissance, entre grande qualité technique et stérilité affligeante.

Les romains peuvent nourrir des regrets, car si manchester a plutôt bien tenu la baraque tout au long de la rencontre, les hommes de Spalletti auraient plusieurs fois mérité de revenir au score, que ce soit par vucinic, tonetto, ou panucci.
Mais le football est fait comme ça et c’est donc sans grande surprise que les diables rouges se sont donc imposés sans trop de traqua, résistant dans les moments chauds, réalistes sur les bons coups qu’ils avaient à jouer. Une fois de plus, Cricri d’amour a oscillé entre actions de grand talent et absences plus ou moins longues. Mais qu’importe, Ronaldo est aujourd’hui très certainement le meilleur joueur de la planète tant statistiquement (moyenne d’un but par match) que dans sa présence dans le jeu. Il a beau être tout à fait détestable, on ne peut que s’incliner devant un tel talent, rarement en effet on a pu voir des joueurs avec autant de qualités (décisif, buteur, dribleur, ultra technique, rapide, bon de la tête, tir les coups de pieds arrêtés), chapeau monsieur, reste maintenant à être présent lors des très grands moments (finale de Ligue des champions, Euro ?).

Coté frenchie on a pu apprécier la nouvelle belle perf de patrice Evra, qui prouve une nouvelle fois qu’il y a plus que match entre lui et Abidal (notamment sur les actions offensives), des performances qu’il faudra rééditer, et peut être éditer tout court en équipe de France, car nous n’avons pas encore eu la chance de profiter encore pleinement de son talent sous le maillot bleu.
Mexès a de son côté confirmé tout le bien que l’on pensait de lui, pas facile en effet d’assurer face au gaillards en face, mais l’ancien auxerrois a comme à son habitude tenu la baraque.

Voilà c’est tout, j’aurais bien parlé de Barcelone mais j’ai vu ni match ni résumé, une prochaine fois peut être !


Félix

En toute logique

Par Tchooo & Felix :: 21/02/2008 à 12:13 :: Coupe d'Europe
Et patatra ! Une fois de plus l’OL est passé à côté de « l’exploit qui l’aurait rendu populaire », dominateurs pendant plus d’une mi-temps, les lyonnais ont logiquement craqué en fin de match.

 
 A la lyonnaise ! Et oui, dans sa plus pure tradition Lyon aura frolé l’exploit, sans pour autant l’atteindre, laissant planer pas mal de regrets.
Car si tout n’a pas été parfait, Lyon a malgré tout sorti un match sérieux ce soir, notamment défensivement (le frère de Boumsong a été vachement bon !) où les hommes de Perrin auraient plus être plus inquiétés.

 Devant, ce fut moins spectaculaire, mais Benzema a montré une fois de plus tout son talent, en mettant à mal à lui tout seul la défense mancunienne à plusieurs reprises, que dire d’ailleurs de ce but phénoménal qui nous fait une fois de plus nous demander : peut on légitimement laisser Karim sur le banc pendant l’Euro ?
 Maitrisant donc plus ou moins leur sujet (malgré quelques occasions concédées il est vrai), Lyon n’a pas su tuer le match, et a logiquement joué petit bras après l’ouverture du score. Peut-on leur en vouloir ? En faisant la fine bouche oui, mais il faut comprendre que lorsque l’on mène 1-0 contre ce Manchester à l’aller, on a tendance à pas trop prendre de risques. C’est ce qu’a donc fait Lyon, en reculant, re-reculant encore et toujours jusqu’à l’asphyxie dans les dernières minutes.

 En grande équipe qu’elle est, Man.U s’est donc décidée à jouer pour les 20dernières minutes, afin de se faciliter la tache pour le match retour, c’est là qu’on a pu apprécier la qualité du banc de Ferguson, qui a juste fait entrer deux petits Joker en la personne de Nani et Carlitos Teves (je sais que c’est Carlos, mais je surnomme moi !).
Recroquevillé sur la fin de match, Lyon a donc craqué en toute logique au plus mauvais moment possible, sur un but de Tevez le trapu,  comme à la parade (oui, j’impose le vocabulaire France 2 foot) sur un service remarquable de Fred (si, si j’vous jure !).
D’ailleurs sur ce but, je me demande si Coupet n’aurait pas pu sortir au lieu de rester comme un Landreau sur sa ligne, voilà qui relance le débat Coupet-Mandanda, feuilleton de la fin de saison ?

 Attendons donc le match retour, mais j’ai bien du mal à être optimiste !

 
Petit tour rapide des autres matchs (en tout cas ceux dont je peux (veux) parler) :

Roma 2-1 Madrid :

Le Real peut nourrir quelques regrets, après avoir ouvert le score par Raul, les Merengue auraient pu (dû) doubler la mise par le même Raul dans la foulée. Suite à cette grosse occasion ratée, le match s’est équilibré et a vu la Roma s’imposer, avec un régal de second but, pas spectaculaire, mais collectivement délicieux (on sent que les mecs se connaissent).
Difficile de trouver un favori pour le retour, mais je place le Real malgré tout a dessus.

Liverpool 2-0 Inter :

Comme chaque année, l’Inter est l’un des grands favoris de la compétition, comme chaque année l’Inter devrait passer à la trappe trop tôt. Les Reds eux se rassurent, après une défaite en Cup contre un club de D2. 

Celtic 2-3 Barca :

Ou comment sur-dominer un adversaire sans lui mettre une taule ? Réponse : avec une défense et un goal en bois ! Le Barca a régalé une fois de plus devant avec un Ronnie partiellement retrouvé et un Messi toujours aussi décisif, attention en revanche derrière (et j'entend par là équilibre d'équipe), car les Blaugranas ne planteront pas 3buts à chaque adversaire…



Le tarif

Par Tchooo & Felix :: 14/02/2008 à 08:58 :: Coupe d'Europe

Les matchs au Vélodrome se suivent et se ressemblent pour un OM impressionnant en ce début d'année. Ce sont ce soir les russes du Spartak Moscou qui ont encaissé le tarif habituel du Vel’ en 2008, au moins trois buts.

Dois-je réellement revenir sur ce match remporté haut la main et assez logiquement par une équipe en état de grâce ? Bon ok, ca fera pas de mal d’analyser tout ça (et puis j’ai pas grand-chose d’autre à raconter donc c’est pas plus mal).

 Sur sa lancée de ses derniers bons résultats, l’OM s’est donc imposé face à une équipe du Spartak qui retrouvait tout juste la compétition (un bordel pas possible ce championnat russe).
Pourtant, tout n’a pas été simple comme peut le laisser penser le résultat. En effet les phocéens ont été assez brouillons pendant une grande partie de la première mi-temps, laissant beaucoup trop d’espace en contre, coupables de fautes techniques, et calamiteux dans la relance (qui a crié le nom de Jacques Faty ?).
Autant vous dire donc qu’après 30minutes de jeu je n’étais pas très optimiste, et revoyait passer les spectres des défaites face au Zénith St Petersburg en boucle dans ma tête.

Mais c’était sans compter sur un gros groupe marseillais, depuis quelques temps (même si cela s’annonçait déjà fin 2007) on sent une réelle force et confiance se dégager de ce groupe, que ce soit l’entraineur, les joueurs, voire même les dirigeants, de quoi nourrir pas mal de regrets après un début de saison complètement raté, mais que voulez vous ces problèmes ont peut être été un mal pour un bien au final.
Peu présents en débuts de match, les marseillais ont donc pris totalement la mesure de leur adversaire, comme d’habitude je dirais, on a fini par ne voir qu’une seule équipe sur le terrain, qui pousse qui pousse et qui fini par marquer à un moment ou un autre.
De bonne augure donc avant la réception du terrible Paris Saint Germain ce week end (qui a rigolé?).


Special dédicace à (oui j’ai décidé de parler le jeune pour que le blog soit plus populaire) :

 Gerets : Pour l’ensemble de son œuvre, ce coach est un grand, l’homme dont l’OM avait besoin depuis très (trop) longtemps, il incarne pour moi à la perfection l’ordre juste dont parlait Ségolène Royal : le belge est dur, mais n’est pas un tyran, les joueurs ont l’air d’apprécier (c’est autre chose que la fête du slip qu’il y avait avec Emon…). Chapeau donc ce soir au nouveau sorcier belge, qui a quand même eu les couilles de replacer Cana en défense centrale à la mi-temps, pour faire entrer un Kaboré qui promet pour l’avenir, ainsi que de changer de système de jeu en cours de match, passant du 4-4-2 losange au 4-2-3-1 classique de l’OM. Ce mec est la perle rare, à l’OM de faire en sorte de le garder longtemps, très longtemps…

 Cheyrou : Il passe assez inaperçu, ce n’est il est vrai pas le joueur le plus médiatique du club, mais pas pour autant le moins utile. Il symbolise à merveille l’OM de cette saison, à la rue totale les premiers mois, monstrueux depuis 2008. Il est le joueur qui manquait à l’OM la saison passé, son apport dans la première relance (sans oublier la récupération) est immense.

 Taiwo : Nombreux sont ceux qui le critiquent et l’ont critiqué, mais ce mec, quand il est physiquement et mentalement au point, n’a pour moi pas d’égal dans notre championnat (Abidal compris). La « bête du Nigéria » comme le surnomme Gerets a été l’auteur d’un match de très haut niveau, omniprésent devant et derrière, impassable en un contre un, et cerise sur le gateau buteur, que demande le peuple ?

 
Et hop les buts, c’est la maison qui offre.



Copyright © Tfoot - Blog créé avec ZeBlog